Écologie

Sensibles depuis longtemps à la nécessité de limiter au maximum son empreinte écologique, nous avons souhaité que le gîte s’inscrive dans une démarche de haute qualité environnementale et de développement durable.
Faire un hébergement soucieux de l’environnement nécessitait de s’affranchir de l’ancienne façon de construire, tout en conservant les éléments de caractère.

  • Respect de l’esprit de la construction d’entre les 2 guerres mondiales
  • Isolation renforcée
  • Eau chaude solaire
  • Électricité verte
  • Récupération eau de pluie
  • Construction avec des produits sains
  • Utilisation du vélo et des aliments bio

Dans le but d’obtenir la « qualification environnementale » des Gites de France les 6 critères suivants ont été pris en compte :

  1. Intégration de l’hébergement dans son environnement. Au sein d’une habitation existante et dans un tissu urbain dense mon écologite garde la culture et le décor « guinguette »
  2. Utilisation de matériaux locaux et sains dans la réalisation de l’hébergement. L’isolation thermique et acoustique intérieure est faite avec du chanvre, les peintures et colles ont été sélectionnées pour leur qualité environnementale. Certains légumes proviennent de notre jardin bio
  3. Maîtrise des consommations et utilisation des énergies renouvelables. L’eau chaude sanitaire est produite à base de panneaux solaires thermiques. La chaudière est très récente et à haut rendement. L’isolation est renforcée, les ponts thermiques ont été diminués, les appareils électroménagers sont de classe « A », les ampoules basse consommation et l’électricité utilisée est d’origine non nucléaire (ENERCOOP), pas de Ventilation Mécanique Contrôlée VMC énergétivore.
  4. Maîtrise des consommations d’eau. L’eau d’arrosage et pour les toilettes vient d’une fosse de récupération des eaux de pluie. Chaque robinet est muni d’un dispositif économiseur.
  5. Gestion des déchets. Une collecte sélective est organisée par la municipalité, elle concerne, le verre, les carton-plastique et les déchets végétaux. Outre ces tris, les déchets végétaux sont compostés sur place, le bois non traité est gardé pour la cheminée. Aucun produit phytosanitaire pour l’entretien des espaces extérieurs, seule l’action mécanique est utilisée.
  6. Engagement d’information des usagers et retour d’expérience. Par ce site et sur place une large part est laissée à la communication « environnementale ». D’autres projets sont à l’étude et devraient voir rapidement le jour.
    1. Installation d’une éolienne domestique sur le toit
    2. Récupérateur de chaleur issue de la cheminée
    3. Isolation thermique par l’extérieur des parties non décoratives.